30/10/2016

Une saison en lac de montagne

Par Laurent Renard
78,5 cm pour Michaël au D-Contact 85 sur Dragonbait Trout 8'3, ça pique les yeux, non ???
La saison 2016 en lac de montagne avait bien débuté avec quelques belles truites prises pour l'ouverture, dont une très belle entre autres, au D-Contact 85.
Pour diverses raisons, je n'ai pu pêcher aussi souvent que je l'aurais voulu par la suite, mais j'ai quand même pu faire quelques sorties quand les conditions s'y prêtaient.
Ainsi en compagnie d'amis, nous avons organisé quelques séjours mémorables dans les Pyrénées qui nous permirent de nous mesurer à quelques truites hors normes.
50 + prise lors de l'ouverture des lacs dans les Pyrénées-Orientales

Fin du combat sur Dragonbait Trout 8'3 en 4 brins


La pêche en lac de montagne est particulière, il peut y avoir des grands moments sans activité, puis ça démarre d'un coup sans que l'on sache vraiment pourquoi. Ainsi, nous avons connu ces moments de folie où les poissons semblent sortir de partout, mais aussi de longues périodes sans touche ou si peu. Je me souviens d'un matin ou nous n'avions rien touché durant 3 heures, quand soudain, une dizaine de poissons se rueront sur nos D-Incite et D-Contact pendant 20 minutes ! Jacques peut en témoigner : à force de pugnacité, il a battu son record personnel sur un poste où il est resté pratiquement 2 heures avant de toucher ce poissons magnifique :
 
Jacques et un superbe bécard pris au D-Contact 72





70 + sur D-Contact 85 coloris 40, une nouveauté 2017 à découvrir dans le nouveau catalogue !





Julien dans ses œuvres...

 
Les sorties furent parfois compliquées, mais en général, nous avons toujours eu la chance de tomber sur des périodes d'activité au cours de nos parties de pêche. D-Contact et D-Incite ont été à la fête !
D-Incite 53 coloris WH, très bon avec un temps couvert ou une eau teintée !
C'est Michaël qui va décrocher le gros lot après un combat acharné et une mise à l'épuisette acrobatique par mes soins. Il va prendre une truite de 78,5 cm (à cette taille-là, un 1/2 cm compte !), ce qui constitue la plus grosse que j'ai vu prendre sur ces lacs pyrénéens.
Jacques et une belle lacustre de plus de 60 cm
 
Remise à l'eau dans les règles de l'art
 
Aube et crépuscule : pensez au D-Contact coloris 32 !
Combat sur Troutin' Spin Multiyouse
 
Le Jib 110 m'a permis de leurrer un splendide bécard de 71 cm au terme d'une lutte sans merci au lever du jour. C'est une des rares fois dans l'année où je pêche à l'aube, et cette fois ceci m'a réussi !
 
Les grosses truites n'ont pas peur de s'attaquer à des leurres de taille respectable ! Jib 110 SP dans ce cas.
En souhaitant que la saison 2017 soit aussi sympa, peut-être retrouverons-nous le monstre de Michaël qui aura pris quelques centimètres et dépassera les 80 cm...
 
Robin est aussi un adepte du D-Contact 85 coloris 32 au lever du jour.
 
 
Merci aux 2 Jacques, à Michaël, Laurent, Julien, Fred, Roman et Robin pour les photos.
 


22/10/2016

A l'assaut des truites Lapones


Par Tondeur Olivier

Comme chaque année, et ce depuis très longtemps, je passe une, ou plusieurs semaines sur le camp Lappland Pro Nature tenu par une main de maître par Alban Regnoult.
http://alban-regnoult.com/language/fr/accueil/

Ce très vaste domaine de pêche est connu est reconnu pour son potentiel énorme de brochets et de perches...mais moi,..je suis un pêcheur de truites.

Réservations prises, chalet, voiture et billet d'avion, je prend la direction du South lappland pour faire face à ses truites et ombres voraces.

Merveilleuse Laponie.

Etape par étape, parlons un peu du matériel pour la pêche aux leurres. J'ai embarqué la toute dernière canne "travel" de chez SMITH la dragonbait trout 8'3 puissance 6-20gr en 4 brins http://www.smith-pro.com/dragonbaittrout8.html avec mon certate 2506 finess custom.


DRAGONBAIT TROUT 8'3 - 6-20gr
 

Je l'ai équipé de la dernière tresse GOSEN X8 braids en 1 PE http://www.smith-pro.com/tressex8braid.html#anchor-ancre01 ainsi que des bas de lignes fluorocarbone de la marque Frog Hair du 20 au 38 centièmes http://www.smith-pro.com/460.html#anchor-ancre01

Côté leurres c'est tout aussi simple...D-contact 63 et 72
http://www.smith-pro.com/d-contact.html#anchor-ancre01







 Cuillères tournantes AR-S en 4,5gr
http://www.smith-pro.com/50.html#anchor-ancre01






Cuillères ondulantes Pure en 5gr
http://www.smith-pro.com/53.html#anchor-ancre01






Personnellement, le reste de la gamme peut-être considéré comme un plus, mais je préfère être efficace et charger mes bagages à bloc de cette série de 3 leurres.


Direction le nord du camp alban-regnoult.com . Après une bonne heure de route, nous voici prêt à prendre nos cartes de pêche. Une déco typique Lapone juste à côté du gîte de pêche nous indique que nous somme bien au bon endroit. A 100 mètres de la rivière l'on peut déjà sentir les odeurs de truites et ombres communs.

A boire et à manger....




Enfin...nous voici à deux doigts de nous mesurer à des poissons sauvages à l'aide de nos techniques bien françaises concernant l'utilisation des poissons nageurs et leurs maniements. Pas de risques à prendre, je monte un double bas de ligne dégressif avec une pointe en 35 centièmes...on sait jamais !

Que l'on utilise de la cartographie papier ou informatique, rien ne vaut le terrain et l'usage de ses jambes. Les abords des rivières sont propres, là-bas...pas de ronces, pas d'orties, pas de renouée du Japon, seul les blocs de granit et la végétation autochtone y  son présente.



Berges très accessibles.

Le temps change vite (intervalle de 30 mns) 

J'apporte mes conseils techniques à Alban pour le choix du leurre et son coloris. Premier lancer et...première touche...ça sent bon le mal de bras.

L'ours de Laplland en action.

Pure souche Atlantique.


Les prises s'enchaînent à une vitesse folle. La densité de poissons entre 25 cm et 35 cm est impressionnante. Mais...
Les ombres n'ont pas bien l'air présent, c'est dommage, car nous voyons tout de même de nombreux gobages et par connaissance de cause j'estime ceux-ci à des ombres. 
Changement de stratégie, j'annonce à Alban qu'il faut pêcher plus lent et en sub-surface et qu'il faut donc opter pour des ar-s en 4,5g. 
Tactique payante, puisque sur les mêmes postes nous capturons aussi bien de l'ombre commun que de la truite et ce avec je vous le rappel des bas de ligne en 35 centièmes.

La Laponie c'est vraiment un "autre monde"...l'autre monde ou l'on écoute le silence !


AR-s


Les postes de pêche sont immenses, il nous faudrait des semaines pour tout exploiter à fond, on ne sait plus ou pêcher.
Zone amont.

Zone aval.


 Le seul bémol, c'est la pratique de la pêche à vue. En fait nous voyons très bien notre leurre, mais il disparaît tout d'un coup dans la bouche d'un poisson. Pour exemple, nous pêchons les ombres communs sur une zone peu profonde, ou l'on aperçoit le fond, mais pas les poissons. Malgré tout, cela reste extraordinaire de voir son leurre passer en "zone fantôme".

Après une bonne ration de saucisses du coin, direction un spot potentiel à grosses truites sauvages.



Après quelques péripéties en voiture, entre les reines et autres reines, nous voici arrivé sur zone. 
Seule moyen de prospection que je maîtrise et qui reste très efficace, j'opte pour l'utilisation de la cuillère ondulante et en l'occurrence, un nouveau modèle 2017, la D-S line en 5g pour 40mm.


D-S line - SMITH - 5g - 40mm

Au bout d'une heure une touche violente se ressent dans la canne...ni une ni deux le poisson remonte le fort courant et le moulinet se met en mode "the voice"...c'est bon ça...j'essaye tant bien que mal d'abréger le combat tout en limitant le risque de perdre ce poisson. Après quelques instant, elle arrive enfin en bordure...elle est magnifique et taillée pour le combat. La prise en main reste difficile elle est pleine d'énergie.


Pas le choix...on laisse faire !

Une dentition digne d'un poisson exotique.

C'est pas un monstre, mais un bon 60 cm+



Après cette petite émotion, puis un petit coup d'aloé vera, Alaban enchaîne les captures d'ombres à plus de 50 mètres dans 7 mètres d'eau...il fait pas rire le maître des lieux.

Ici c'est pas la France les amis.


Puis, tout d'un coup, vient le moment d'une belle pluie accompagnée d'un fort vent du nord. Les conditions de pêches sont-elles entrain de changer ?
J'en profite pour remettre mon bas de ligne aux normes des lieux, puis j'affûte mon hameçon et ressert un peu mon frein...

Puis quelques minutes plus tard...ALBAN !!!....ALBAN !!!....C'est gros, très gros...je me retourne et je le vois là, la bouche ouverte avec un large sourire, il reste muet un instant et se jette sur l'appareil photo.
Je vais surtout pas vous en faire un récit les photos vont parler d'elles-mêmes.







Les points forts de ces rendez-vous :

  • Alban est un guide d'exception.
  • Les berges sont super accessibles.
  • Quantité et qualité des poissons. hors normes.
  • L'envie de revenir ou du moins de ne plus repartir.

Les points faibles :
  • J'en vois pas à part le manque de notre gastronomie Française.


A bientôt pour de nouvelles aventures.

24/09/2016

Truite : 2016, bilan d'une saison en rivière

Par Laurent Renard
Magnifique fario prise au D-Contact 72 coloris 39
 
 

La saison 2016 en rivière a été plutôt bonne dans l'ensemble.
La Dragonbait Trout 8'3 a bien bossé pour combattre ce poisson de 64 cm.
 
Certaines périodes ont été délicates en raison du manque d'eau, mais dans l'ensemble les niveaux étaient corrects et la météo plutôt stable.
 
50 + sur D-Concept 48 MD
 
Cependant, j'ai beaucoup pêché à la mouche durant le printemps et le début de l'été, du coup mes sorties aux leurres ont été espacées et moins nombreuses qu'à l'accoutumée.
Une valeur sûre ! D-Contact 72 coloris 33
 
En rivière, nous avons pu prendre quand même quelques beaux poissons, dont deux belles farios de plus de 60 cm. En lac de montagne, certaines sorties ont été énormes, mais je ferai un compte-rendu spécifique après la fermeture des lacs. Je vous avertis déjà qu'il y aura du lourd, et même du très lourd !!!
Un obus au D-Incite 53 !
 
Le nouveau D-Concept 48 MD a tenu toutes ses promesses, j'aime beaucoup l'employer dans des zones de courant profondes d'un mètre ou plus.
Le nouveau D-Concept 48 MD tient toutes ses promesses.
 
C'est bien simple, le premier jour où je l'ai sorti de sa boîte avec un copain, une truite est venue s'y pendre au second lancer ! Le genre de fait qui permet de pêcher en toute confiance avec un leurre par la suite !
 
Dragonbait Trout et D-Contact, un ensemble parfait pour la truite !
Superbe fario de 53 cm prise par Laurent durant le printemps sur le point d'être relâchée
 
Le légendaire D-Contact a aussi eu sa part du lion, notamment le modèle 72 que j'ai utilisé fréquemment, et particulièrement un nouveau coloris, le 39 qui s'est révélé être très apprécié des truites.
Aucun risque que ce poisson ne se décroche ! Elle le voulait "son" D-Contact !
 
Le D-Incite m'a permis de leurrer de beaux poissons dans des conditions parfois difficles, il est pour moi un véritable sauve-bredouille.
50 + au D-Incite 53
Enfin, les Cherry Blood ont aussi été de la partie, particulièrement le modèle Deep 70 avec lequel mon ami Michaël a pris une magnifique truite arc-en-ciel ensauvagée de 65 cm ! Le combat fût rude mais il est parvenu à la mettre à l'épuisette après quelques minutes.
Remise à l'eau par Michaël d'une magnifique truite arc-en-ciel

Un grand merci à Michaël, Laurent, Jacques et John pour les photos et les bons moments partagés.

23/08/2016

Présentation de Benjamin JACQUOT

Par Benjamin JACQUOT


Il est toujours difficile de se présenter en quelques lignes, et surtout, comment résumer 28 années de passion ?

Comme beaucoup, j’ai naturellement commencé par traquer les truites des rivières et ruisseaux du département dont je suis natif. D’abord à la mouche, puis au leurre, j’ai ensuite jeté mon dévolu sur tout ce qui possédait des écailles et du mucus. Des grands brochets alpins, aux sandres des lacs de barrage en passant par les silures des fleuves du sud, j’ai naturellement fini mon périple en Méditerranée. Ce que j’y ai découvert est juste grandiose !

Comment retranscrire le spectacle, la montée d’adrénaline que vous procure une chasse de thon qui explose un banc d’anchois à quelques mètres du bateau ? Le bruit si particulier des gerbes d’eau qui éclate en surface ? Le reflet d’une liche qui tourne sous votre popper ???

En fait, ça ne se décrit pas... ça se vie !!!

Combat sur un Thon rouge / KGS74H et super surger 100

LA NATURE EST TROP BELLE POUR NE PAS LA PARTAGER !

Liche amie de méditerranée (Photo : Benjamin Jacquot – Guide de pêche)
C’est pourquoi, après avoir travaillé des années dans la gestion et la protection des milieux aquatiques en tant que responsable technique en Fédération de Pêche, j’ai décidé de tout plaquer pour devenir guide de pêche sur chasse en Méditerranée avec la création d’Exotic Fishing Méditerranée (http://exotic-fishing.fr/).

Décroche d’un thon rouge dans l’eau (Photo : Benjamin Jacquot – Guide de pêche)



LA PECHE EXOTIQUE EST DESORMAIS EN FRANCE ET JE SUIS TRES FIER DE PORTER LES VALEURS DE LA MARQUE SMITH !

Relâche d’un thon (Photo : Benjamin Jacquot – Guide de pêche)
http://exotic-fishing.fr/ 



https://www.facebook.com/Exotic-Fishing-M%C3%A9diterran%C3%A9e-782760271859864/




Suivez également Exotic Fishing Méditerranée sur facebook